51   2855
106   2690
1311   2454
24   955
129   3531
88   3166
135   3300
23   1444
32   1000
105   3508

Un blog ? Et pourquoi pas ?

J’ai vraiment eu du mal à me décider sur le premier article à poster après cette pause d’un an. Ça fait quelques années que je rêve d’un blog, un vrai, un beau. Genre ça fait plus de 10 ans en fait… J’ai toujours adoré les blogs, j’ai toujours adoré écrire et partager. Coline ou Peau Neuve, pour ne citer qu’elles, m’ont inspirées depuis leur tout début, je me disais souvent et pourquoi pas moi (ouais comme Coline je sais c’est parfaitement assumé haha). Et puis le temps passant et je dois l’avouer, la flemme de vraiment m’y pencher, je suis restée là, affalée dans mon canap avec mes rêves de blogueuse dans un coin de la tête. En réalité, je n’avais jamais eu cette étincelle qui fait qu’on se dit « allez je me lance pour de vrai ».

Et puis il y a eu mon mariage, pour une fois j’avais un truc concret à raconter, pas seulement ma vie, somme toute quelconque, qui n’intéressait personne. J’avais des bons plans à partager et des trucs à raconter qui serviraient à d’autres. En fin d’étude à la recherche d’un boulot à ce moment-là, j’avais totalement abandonné l’idée du blog. Pas pour moi, trop long à mettre en place, je peux vous le dire j’avais un millier d’excuses parce que j’avais juste peur de l’échec et de ne pas être à ma place. N’avoir rien à dire et être ridicule, en fait, j’avais peur d’être jugée. Et puis j’ai découvert Instagram.

C’était bien, je n’avais pas trop à écrire, pas besoin de trop me livrer, une belle photo et un court texte c’était suffisant, pas besoin non plus d’en parler à mes proches. Je gardais ça pour moi. J’ai découvert une jolie communauté de mariées. Des nanas qui n’étaient là que pour échanger sur un thème commun. C’était vraiment chouette de partager nos galères, nos bons plans, nos DIY sans petit commentaire assassin. Chacunes ses gouts et ses envies pour son grand jour. La communauté du mariage sur Insta est petite mais vraiment incroyable. Bref, j’avais mis les pieds dans les prémices de ce réseau social que j’aime tant. D’ailleurs, on me demande souvent d’où vient le nom de mon insta et du coup le nom de ce blog. Il vient de là, et je n’en changerai pour rien au monde. Parce que sur ces plate-formes, je n’existe que grâce à ce grand jour, mon jour parfait.

Bref, pendant un temps, après avoir épuisé le sujet mariage, je me suis dit que cette belle aventure était terminée. Ça m’embêtait beaucoup de dire au revoir à cet esprit de communauté, de dire au revoir aux partages et aux découvertes. Je ne postais plus que très rarement mais ça me manquait terriblement. Je crois que quand on met les pieds dedans on devient vite accro, et je l’assume totalement. Ce n’est pas toute ma vie, je sais faire la part des choses, mais j’aime ça, c’est devenu une vraie passion, ça me détend, ça me permet de me vider la tête, ça me sert d’exutoire. C’est le cocon que je me suis créée et ou je me sens bien. Et là, je suis tombée enceinte. Évidemment, j’ai eu envie de le partager et prévenir les copines mariages, c’était comme une suite logique. Et de nouvelles copines sont arrivées dans ma toute petite communauté. C’était rassurant de pouvoir parler des petits maux de la grossesse avec des filles qui les vivaient en même temps que moi. De se renseigner ensemble. C’est aussi à ce moment la que j’en ai parlé à mes proches. Et puis Alessio est arrivé et la mon compte à pris un nouveau tournant.

J’ai commencé à écrire sur ma vie de maman, des écrits plus personnels, plus réfléchis aussi. Mes posts ont été beaucoup partagés, des portes se sont ouvertes, j’ai été invitée à des événements. Pour la première fois je passais du virtuel au réel et rencontrais des personnalités incroyables, des nanas qui sont devenues des amies. Au fur et à mesure de mes écrits, j’ai pris confiance en moi. Finalement, moi qui pensait n’avoir rien à dire et n’intéresser personne, j’étais en train de créer une communauté. C’est gratifiant d’être reconnue, j’ose l’écrire, je fais un pied de nez au syndrome de l’imposteur, c’est gratifiant de se dire que ce qu’on pense est partagé, que ces écrits qui sont longtemps restés cachés ont trouvé un public, des lecteurs, que finalement, j’aurais peut-être dû me faire confiance plus tôt. J’apprends encore, je test mes limites, je me les crée, je fais des boulettes parfois, j’en ai aussi pris plein la tronche, mais j’essaie d’assumer et de trouver ce que j’aime faire moi, et vraiment seulement moi. Sans entrer dans les détails, instagram et l’univers du blogging ne sont pas tout beaux tout roses. J’apprends encore à me dépatouiller de tout ça, Denise est là pour m’aider 😉 (pour celles qui se demanderaient, Denise c’est moi hein, c’est « l’influenceuse to be » qui veut percer. Elle vit dans les zones d’ombre de mon cerveau, c’est mon côté obscure de l’insta game que je range la en la tournant en dérision quand elle veut prendre trop de place). Mais ces points négatifs, finalement, ils sont insignifiants quand ce qui nous plait vraiment c’est partager et cet esprit de communauté. C’est pour cela que je refuse que ça devienne mon métier, je veux rester totalement libre d’être moi. Mais je m’égare.

Bref, Instagram est vite devenu limité. En gagnant en confiance j’ai eu envie d’écrire plus, de partager plus. J’ai tenté de faire un premier jet de blog il y a un an. Échec. Pas que je ne trouvais pas un public, c’était trop tôt et pas assez réfléchi. Je me suis découragée toute seule, la flemme et mon canapé m’ont rattrapé. Je n’avais pas encore assez confiance en moi, en ma capacité à partager intelligemment. J’avais besoin de cette année en plus pour définir mes limites, mes vraies envies, mes priorités, comment gérer mon temps et comment poster. Je me suis créée mes règles du jeu et elles sont plutôt stables. J’ai rencontré des personnes qui ont su me guider dans ce monde de l’influence (n’ayons pas peur des mots) et qui m’ont appris beaucoup et je les en remercie (elles se reconnaitront je crois).

Et me voilà un an plus tard, avec des milliers d’idée d’article, plus motivée que jamais. Avec des thèmes variés à aborder et à développer. J’espère que ça vous plaira, sans chercher la reconnaissance de millier de personnes, j’ai su m’en détacher, on rend un blog public essentiellement pour être lu, alors j’espère l’être par au moins un noyau solide qui aura autant plaisir à échanger avec moi que j’en ai à partager avec vous.

Bienvenue chez Béné, Denise, This_perfectday, la maman d’Alessio, la femme du #papaépuisé, mais si tu sais la meuf qui essaie de piquer le mari de Tziganette, bref, bienvenu chez moi. 

Partager:

17 Commentaires

  1. avril 24, 2020 / 7:00

    Coucou. Félicitations pour ce beau blog.
    Je te suis sur Insta depuis cette fameuse époque mariage. Moi aussi ce confinement m’a permis de depoussierer un vieux blog créé en 2013 et abandonné après de pauvres articles. Alors on est loin des feeds parfaits, des photos de blogueuses hype avec éclairage et des recettes healthy. Je suis toujours sur une plateforme gratuite, au design par forcément moderne mais ce blog me ressemble et je luis souhaite une longue vie

    • PauPauline
      avril 24, 2020 / 9:38

      C est avec plaisir que je lis ce premier article, et ton insta me délecte toujours 😘😘

  2. Julie
    avril 24, 2020 / 9:21

    ❤❤❤ trop bien bravo à toi. Moi j’ose tellement pas me jeter dans le grand bain

    • Béné
      Auteur
      avril 26, 2020 / 9:40

      Oh si il faut se lancer!! Courage!

  3. Lucie
    avril 25, 2020 / 1:39

    Trop chouette, il va cartonner ton blog ❤️

  4. avril 25, 2020 / 6:03

    Génial ce premier article ! Il est bon de te lire sur un support blog 🙂

  5. Lagrange
    avril 25, 2020 / 7:37

    Coucou Denise, c’est chouette de voir qu’il y a du réel dans ce virtuel… Exprimer le fait d’avoir la flemme, la peur et le manque de maturité pour réaliser un rêve n’est pas tout à fait l’essence même d’Insta. Il faut du fake, des retouches, du bling bling, etc pour percer car ça fait rêver. J’aime à croire que je suis des comptes « vrais » mais quand je vois le décalage entre paroles et actions parfois je me dis, ça me saoule j’arrête de regarder… Et puis, je me dis, non mais c’est du divertissement comme pour la télé alors je replonge à vous suivre (Instagrameuses), alors MERCI pour ces mots vrais qui remettent un peu de matière dans ce contexte…
    Il faut croire en ses rêves car l’espoir fait vivre !!! C’est bien connu 😉
    Bonne continuation pour cette nouvelle aventure… Et beau travail en attendant 😘

  6. Enora
    avril 25, 2020 / 7:38

    Chouette!

  7. Solène alias SoInspirée
    avril 25, 2020 / 7:54

    C’est (re)parti pour l’aventure blog 🙂
    Ça se sent que tu aimes écrire lorsque l’on te lit !
    Hâte de découvrir le millier d’article que tu as en tête 😅🤣

  8. Clemecaruso
    avril 25, 2020 / 9:06

    Je commente ici aussi parce que c’est un super projet! Et que ce premier article est une belle présentation de toi même on t’y retrouve bien! Et j’ai hâte de pouvoir lire tous tes articles toi qui a une si belle plume! Tu peux être fière de ta communauté et de ce que tu véhicules comme idée !
    Bravo bravo!
    Denise Béné on vous aime xD

  9. Mestek
    avril 25, 2020 / 10:23

    Bravo ! On reconnait ta belle plume. Je t ai connu grâce à ton article sur ta grossesse. Le titre m avait interpellé et depuis je ne cesse de te suivre et surtout de te lire. Hâte de lire les suivants. Allez cette fois c est la bonne tu continueras à « blogger ».
    A bientôt
    Marie

  10. Line
    avril 27, 2020 / 6:16

    Coucou c est cool les blogs moi j en avais un sur un site où je mettais des poèmes.. Je me dis que je devrait y retourner ou en faire un autre… De voir que tu t es lancé peut être que tu vas me donner l envie en tout cas je te souhaite une belle route et je suis certaine que nous aurons de beaux posts 🙏 belle présentation

    • Béné
      Auteur
      avril 29, 2020 / 11:32

      Oh oui vas y fonce!! Merci pour ton petit mot 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *